Joyeux Noël et bonne année 2021!

Chères et chers membres,

Ce texte de Matthieu Fournier pour Passe-moi les jumelles reflète bien l’année 2020 qui s’achève. Sombre, inattendue, inquiétante. Mais il reste toujours la lumière, celle qui ne disparait jamais dans cette montagne que nous aimons tous.

Nous vous souhaitons de beaux projets de sorties et de suivre cette lumière qui nous emmènera tous vers 2021 un peu plus serein.

BON SKI & BELLE NEIGE A TOUS !

JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE 2021


LA LUMIERE

Le contraste. Blanc neige ou noir roc. Entre deux, l’ombre. En montagne la lumière est manichéenne, extrême dans ses décisions. Les faces tendues de voiles blancs sont des écrans où se projettent les volutes des cumulus, où scintillent les filons de glace vive comme autant de rivières de diamants.

Brutalité, apaisée bientôt par le soleil rasant. Des horizons de lumière dorée transforment la moindre bosse en titan, monstre prêt à dévorer l’Olympe des cimes avant de se noyer dans le crépuscule.

Douceur inattendue de la nuit froide, clarté lunaire qui plaque sur le glacier son âme et sa pâle transparence. Terre et Lune se rejoignent à distance, et l’on se surprendrait à tenter des sauts de trois mètres soutirés à la gravité amoindrie.

En Pierrot terrien, on éteint sa lanterne, et l’on s’endort comme au creux d’un cratère lunaire.

Une nuit en montagne n’est jamais noire. Le glacier semble rendre un peu de l’éclat reçu le jour. Opalescent repère de fantômes, bronzant plus près des étoiles.

Matthieu Fournier pour PAJU